Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire

countryName

SECURITE ALIMENTAIRE ET RELANCE AGRICOLE : LA FAO APPUI LA COTE D’IVOIRE

Echange de documents entre la FAO et le MINAGRI

Sécurité alimentaire et relance agricole en Côte d’Ivoire ! La FAO franchit des pas importants ! L’organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’Agriculture  en coopération avec le programme alimentaire mondiale (PAM), accorde à l’ETAT Ivoirien, trois projets  dans le domaine agricole, d’une valeur d’environ 500 millions de frs CFA. Les termes d’exécution de ces projets ont été cosignés dans un document entre la FAO et le Ministère de l’Agriculture.

  • Appui à l’horticulture hors sol dans le district d’Abidjan ;
  • Appui au renforcement des capacités nationales en gestion durable des mécanismes et outils de collecte d’informations, d’analyse et de suivi de la sécurité alimentaire ;
  • Projet d’urgence d’amélioration de la sécurité alimentaire et renforcement des moyens d’existence des ménages et communautés affectés par la crise post électorale. La représentante de la FAO en côte d’Ivoire, Marie-Noëlle KOYARA, invite le gouvernement à faire sien ces projets qui visent l’amélioration des conditions des vies des ménages. Autosuffisance alimentaire, alimentation saine et bonne pratique de l’agriculture, pour permettre à la Côte d’Ivoire de reprendre sa place de locomotive économique dans la sous-région. ces projets présentent donc des atouts pour la côte d’Ivoire. La culture hors sol en zone urbaine est un secteur pourvoyeur d’emploi notamment pour les jeunes et surtout pour les femmes, qui assurent presque tout le circuit de distribution dans les marchés. Les populations rurales ne sont pas oubliées. Des kits agricoles, composés entre autres, de semences céréalières et maraîchères seront distribués à environ 130.000 personnes. Le gouvernement sera assisté par la FAO dans la mise en place d’un dispositif nationale de suivi de la situation alimentaire et nutritionnelle. Le Ministre de l’Agriculture, Coulibaly SANGAFOWA, est reconnaissant à la FAO, pour ces appuis considérables. Le vaste chantier de reconstruction pour la lutte contre la pauvreté et la promotion de la sécurité alimentaire est donc en marche !