Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire

countryName

Actualités

ATELIER DE MI-PARCOURS DU PROJET APRAO

Grand-Bassam - 31 et 01 juin 2012 : Suite à l’atelier de Bamako, et compte tenu de l’engouement des pays des pays bénéficiaires et non bénéficiaires du projet par rapport à l’approche intégré du projet,  une réunion de mi-parcours avec une participation plus large et consacrée à l’état d’avancement du projet APRAO s'est tenue à Garnd-Bassam les 31 et 01 juin 2012. Cette réunion a regroupé les parties prenantes du projet APRAO et a permis de faire le point sur l’état d’avancement du projet depuis la date de son démarrage effectif, et de mener une réfléxion sur les perspectives, au moment où le projet est à quelques mois de son achèvement prévu pour le 31 Décembre 2012. Cet atelier a vue la participation de nombreuses personnalités venue d'ici et d'ailleurs.

Guiglo : La FAO offre deux motoculteurs aux femmes

 

L'Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (Fao) a offert deux motoculteurs au groupement des femmes de Tayebly dans la sous-préfecture de Toulepleu et aux femmes unies au sein du groupement Gogrondi de Guiglo.

La cérémonie de remise de cet important don a eu lieu le 19 avril dernier dans la cour du bureau de l’Agence nationale de développement rural (Anader) en présence des autorités locales et du représentant de la Fao, M. Sidiki Cissé.

Selon lui, l’objectif de ce don est de permettre aux ex-réfugiés et déplacés de se prendre en charge à travers la relance du programme agricole. « Le motoculteur permettra aux femmes d’emblaver de grande surface (20 hectares par jour). Il leur évitera l’utilisation d’outils artisanaux et produire plus », a-t-il déclaré.

Le chef de zone Anader de Guiglo, Topé Kadjo Ivan, a dit sa gratitude au donateur. Car, ce don permettra aux femmes de se prendre en charge et de lutter contre la pauvreté.

Le sous-préfet de Guiglo a, pour sa part, exhorté les femmes à utiliser cet outil à bon escient. Il a précisé que l’administration vérifiera son utilisation. Aussi, a-t-il demandé aux jeunes de se mettre au travail à l’image des femmes. 

 

Atelier de préparation de l’évaluation par les bénéficiaires

Bouaké du 3 au 5 Mai 2012 : Dans le cadre de la préparation de l’Evaluation par les bénéficiaires du Projet d’Appui Institutionnel Multisectoriel à la Sortie de Crise (PAIMSC) – volet développement rural, un atelier s’est tenu au RAN HOTEL à BOUAKE du 3 au 5 Mai 2012. L’objectif de l’atelier de préparation de l’EBR est d’assurer suivant une démarche participative l’appropriation de l’approche méthodologique de l’étude par les différents participants et de favoriser la qualité dans sa mise en œuvre, l’analyse des informations et le reportage sur les résultats du projet. [Lire la suite...]

Cadre Intégré de Classification de Sécurité alimentaire : Formation à l’introduction de la version 2.0 et Septième cycle d’analyse IPC

En collaboration avec la FAO et l’Unité de Soutien Global (HSU) au Cadre Intégré de Classification de la Sécurité Alimentaire (IPC), le Ministère de l’Agriculture a organisé à Abidjan, du 18 au 27 avril 2012, deux ateliers de formation et d’analyse sur l’IPC, qui ont enregistré une vingtaine de participants.

L’IPC est un outil novateur au service de l’analyse de la sécurité alimentaire et de la prise de décision. Initié en Côte d’Ivoire par la FAO et ses partenaires en 2007, c’est une approche technique visant à fournir aux décideurs une information pertinente, fiable et accessible sur la situation de la sécurité alimentaire en mettant l’accent sur la nature et le niveau de gravité de l’insécurité alimentaire. [Lire la suite...]

Mission de suivi des activités des projets du programme d’assistance complémentaire de la campagne agricole 2011/2012

Pépinière de démonstration

Dans le cadre de la mise en œuvre des activités de l’assistance complémentaire de la campagne agricole 2011/2012, conduites par l’Unité des Opérations d’Urgences et de la Réhabilitation (TCEO), l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) en Côte d’Ivoire a initié une mission dans la région du Bas Sassandra (départements de Soubré, San-Pédro et Sassandra) et la région des Lagunes (département de Dabou).

Cette mission avait pour but de faire le suivi des activités exécutées par les partenaires, de procéder à la validation des listes de nouveaux bénéficiaires pour les cultures maraîchères et de faire le tour de terrain avec le nouvel Assistant international au Coordinateur des opérations d’urgence et de réhabilitation.

 

La côte d’Ivoire lance le projet d’amélioration de la production de riz en Afrique de l’ouest en réponse à la flambée des prix des denrées alimentaires

Abidjan-4 août, la Côte d’Ivoire, officiellement lancée dans la campagne pour l’autosuffisance en riz. L’atelier de lancement réuni ce jeudi matin, plusieurs personnalités du monde agricole. A l’instar du Mali, de la Mauritanie, du Niger, et du Sénégal, la Côte d’Ivoire bénéficie du projet sur l’amélioration de la production de riz en Afrique de l’ouest en réponse à la flambée des prix des denrées alimentaires. Dans le but de contribuer en effet, à la lutte contre la flambée des prix des denrées de première nécessité dans les pays de l’Afrique de l’ouest, le gouvernement de l’Espagne, [Lire plus...]

Les experts et fonctionnaires de la FAO en Côte d’Ivoire pour le lancement du projet « amélioration de la production de riz en Afrique de l’ouest en réponse à la flambée des prix des denrées alimentaires »

Abidjan- 03 Août, il est 14 heures à l’aéroport international Félix Houphouët Boigny. Le coordinateur du bureau sous-régional de la FAO, Monsieur MUSA Saihou Mbenga et Monsieur ONIBON Alain, fonctionnaire à la FAO, chargé de l’investissement, franchissent le pavillon d’honneur.ils sont accueillis par une équipe du personnel de la FAO-Côte d’Ivoire. Leur présence répond à une mission précise [Lire plus...]

LA MISSION MULTIDISCIPLINAIRE D’APPUI DE LA FAO FAIT LE POINT DE SES TRAVAUX POUR LA MISE EN ROUTE DU PROGRAMME NATIONAL D’INVESTISSEMENT AGRICOLE (PNIA)

19 juillet –Abidjan, salle de réunion Ministère de l’agriculture, la mission multidisciplinaire d’appui de la FAO, fait la restitution de ses travaux sur la relance du secteur agricole et de la sécurité alimentaire après plus de deux semaines de séjour en Côte d’Ivoire. Ordre du jour important, le Ministère de L’agriculture, les services centraux et techniques des Ministères concernés par le secteur agricole,..[Lire plus...]

LA FAO APPUIE LA COTE D’IVOIRE AVEC LE PROJET HORTICULTURE HORS SOL

Atelier de lancement du projet

15 juillet-Abidjan, le Ministère de l’Agriculture, la mairie de Treichville et l’Organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’Agriculture (FAO), ont procédé officiellement au lancement du projet d’appui à l’horticulture hors sol dans le district d’Abidjan. Ce projet vise en effet à contribuer à la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations urbaines. Il contribuera à l’amélioration de la disponibilité et de l’accessibilité durable de produits horticoles de bonne qualité sur le marché et permettra ainsi de diversifier l’alimentation, tout en créant des emplois et des possibilités de revenus en faveur des couches défavorisées. [Lire plus...]

Le Ministère de l’Agriculture et la FAO accordent leur violon pour la mise en œuvre du PNIA (Programme National d’Investissement Agricole)

Restitution des travaux au Ministre

14 juillet, Abidjan-Ministère de l’Agriculture, la relance économique de la Côte d’Ivoire, sur la table des échanges au 23éme  étage de la CAISTAB entre la FAO et le Ministère de l’Agriculture. La délégation de la FAO, conduite par Monsieur Guy EVERS de la Division d’Investissement, et soutenue par Madame le représentant de la FAO en Côte d’Ivoire, Marie-Noëlle KOYARA, poursuit ainsi sa mission d’appui à la relance du secteur agricole et de la sécurité alimentaire. Le Ministre de l’agriculture, Mamadou SANGAFOWA [Lire plus...]

Mission multidisciplinaire d’appui de la FAO pour la relance du secteur agricole et de la sécurité alimentaire

Réunion de contact avec la mission

RECONSTRUCTION POST-CRISE DE LA COTE D’IVOIRE : LA FAO CIBLE LE DEVELOPPEMENT AGRICOLE ET LA SECURITE ALIMENTAIRE.

6 juillet, Côte d’Ivoire, Abidjan- C’est une délégation de plus de 10 membres, tous des experts, mandatés par le siège de l’organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture FAO. Ils sont en côte d’Ivoire pour un séjour de 16 jours (4 au 20 juillet). La mission est précise, aider à la relance du secteur agricole et de la sécurité alimentaire. [Lire plus...]

SECURITE ALIMENTAIRE ET RELANCE AGRICOLE : LA FAO APPUI LA COTE D’IVOIRE

Echange de documents

Sécurité alimentaire et relance agricole en Côte d’Ivoire ! La FAO franchit des pas importants ! L’organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’Agriculture  en coopération avec le programme alimentaire mondiale (PAM), accorde à l’ETAT Ivoirien, trois projets  dans le domaine agricole, d’une valeur d’environ 500 millions de frs CFA. Les termes d’exécution de ces projets ont été cosignés dans un document entre la FAO et le Ministère de l’Agriculture. [Lire plus...]

LA FAO SIGNE UN PROTOCOLE D’ACCORD AVEC L’ETAT DE COTE D’IVOIRE

Echange de documents

mardi 28 juin, côte d’ivoire, Ministère des eaux et forêts- L’organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture FAO, signe avec l’ETAT de Côte d’Ivoire, représenté par le ministère des eaux et forêts, un protocole d’accord sur le programme ACP-FLEGT. Ce programme est une initiative de collaboration entre la FAO, la commission européenne et le groupe des pays ACP. Il  a pour but de s’attaquer au problème lié à la clandestinité des forêts et le commerce qui lui est associé. [Lire plus...]

UN ATELIER REGIONAL SUR LA METHODOLOGIE DE PRISE EN COMPTE EFFECTIVE DU GENRE DANS LES PNIA S'EST TENU A LOME, du 14 - 16 Juin 2011

Dans le cadre de la promotion de l’approche genre dans le secteur agricole des pays membres de la CEDEAO et sous le haut patronage de son Excellence Faure Essozimna GNASSINGBE, Président de la République Togolaise,  la FAO, avec l’appui de l’UNFPA, du PNUD, de la CEDEAO et l’Ecole Nationale Supérieure de Statistiques et d’Economie Appliquée (ENSEA) située en Côte d’Ivoire, a organisé du 14 au 16 juin 2011 à l’hôtel Eda-Oba à Lomé, un atelier régional sur la méthodologie de prise en compte effective du genre dans les Programmes d’Investissement Agricole. [Lire Plus...]


SITUATION DES INTERVENTIONS EN SECURITE ALIMENTAIRE DEPUIS LA CRISE POST-ELECTORALE

Conséquence humanitaire

La crise post-électorale a eu un impact non négligeable sur l’accès à la nourriture, sur les moyens d’existence et les mécanismes de survie de la population en général et des strates de populations vulnérables en particulier (déplacés, familles d’accueil, retournés, ménages précaires, sinistrés, etc.). Environ 1 million de personnes déplacées (sur site et dans les familles d’accueil) et plus de 200 000 réfugiés ont été signalés en avril 2011 (source : HCR). Des mouvements de retours ont cours vers les zones d’origine (Ouest et Sud du pays). (Lire plus...)

Journée Mondiale de l'Alimentation 2010 à l'Orphélinat de Bingerville

Le samedi 16 Octobre 2010, l'Orphélinat de Bingerville a abrité la 30eme édition des journées Mondiales d'Alimentation. De nombreuses structures et associations du monde agricole ont repondu favorablement à l'invitation. Notamment, le MIPARH, l'ANOPACI, l'ANAFCI, la PFACI, l'UNICOVIA, le CNRA, le Lion's Club...(Lire plus...)


Monsieur Hamadoun Touré, Porte-parole de la mission ONUCi et Marie-Noelle KOYARA, Représentante de la FAO en Côte d'Ivoire

Invitée au point de presse en prélude à la 30e Journée mondiale de l’Alimentation sous le thème : « Unis contre la Faim », la Représentante de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) en Côte d’Ivoire, Madame Marie-Noelle Koyara a fait un point de la situation alimentaire dans le monde et mis en exergue les initiatives de l’Agence onusienne pour engager les ¾ de la population mondiale à lutter contre la faim dans le monde. (Lire plus...)

ATELIER DE FORMATION : « Analyse des Risques et son utilisation dans le contrôle alimentaire»

Le formateur, AMASKANE Mohamed
Vue de la salle de formation

 

Du Lundi 04 au jeudi 07 Octobre 2010, il s'est tenu au Ministère des Affaires Etrangères, un atelier de formation organisé par la FAO.  Cet atelier dont le thème a porté sur l'analyse des risques et son application au contrôle alimentaire a réuni plusieurs participants d'institutions nationales et internationales : (Lire plus...)


Atelier de formation Hortivar, 20-21 septembre 2010

M. Nono, le formateur
Vue d'ensemble des participants

En collaboration avec le Ministère de l’agriculture et le Centre National de Recherche Agronomique (CNRA), la FAO a organisé à Abidjan les 20 et 21 septembre 2010 dermier, un atelier de formation à l’utilisation de Hortivar. Cet atelier de formation comptait 19 participants dont des Directeurs et Coordinateur de structure (MINAGRI, CNRA, HUP), des chercheurs, et enseignants d'université. (Lire plus...)



Le PNUD et la FAO s'unissent pour la mise en oeuvre du projet de « SOUTIEN A LA NUTRITION ET AUX MOYENS D’EXISTENCE DES MENAGES VULNERABLES ET DES COMMUNAUTES DU NORD DU PAYS PAR LA MISE EN ŒUVRE DE PROGRAMMES INTEGRES D’EDUCATION NUTRITIONNELLE (PIEN) »

En 2009, la situation nutritionnelle s’est certes améliorée mais certains indicateurs sont toujours préoccupants. Plusieurs facteurs, tels que la mauvaise saison agricoles, le maintien des prix des denrées et des intrants agricoles (engrais) à la hausse, le dysfonctionnement des filières de rente contribueront en 2010 à la fragilisation des moyens d’existence et du statut nutritionnel des ménages vulnérables du nord du pays. (Lire Plus...)

CEREMONIE DE SIGNATURE DU DOCUMENT DE PROJET "Apprendre le long des frontières pour vivre au-delà des frontières : soutien aux cantines scolaires et à la nutrition des enfants"

Maarit Hirvonen et Marie-Noelle Koyara

L’UNICEF et la FAO s’unissent pour lutter contre la malnutrition des enfants et encourager leur scolarisation

Abidjan, le 31 août 2010 – Une synergie entre agences des Nations Unies conduira à la création de jardins scolaires dans cinq écoles amies des enfants en construction dans les régions de Tabou et Danané, une innovation qui permettra à plus de 2,500 élèves de bien se nourrir, et ainsi les inciter à rester à l’école. (Lire plus...)



SIGNATURE D'ACCORD SUR LE PROJET REGIONAL “L’AMELIORATION DE LA PRODUCTION DU RIZ EN AFRIQUE DE L'OUEST EN REPONSE A LA FLAMBEE DES PRIX DES DENREES ALIMENTAIRES”

La signature conjointe du 09 Aout 2010, des documents des projets :

« Amélioration de la production de riz en Afrique de l’Ouest en réponse à la flambée des prix des denrées alimentaires » ;

« Appui au développement de l’horticulture urbaine et périurbaine : Capitalisation et diffusion des acquis en matière de méthodologies et technologies dans le domaine de l’horticulture urbaine et périurbaine (HUP) ». (Lire plus...)

Madame Koyara et le Ministre de l'Agriculture, Monsieur Coulibaly Mamadou Sangafowa



TABLE RONDE DU PROGRAMME NATIONAL D'INVESTISSEMENT AGRICOLE (PNIA) EN CÖTE D'IVOIRE (26-27 juillet 2010)

 ’’La production vivrière a été insuffisamment soutenue’’ lançait M. Soro Guillaume lors de son discours introductif.

La TABLE ronde sur le Programme National d’investissement Agricole(PNIA) a été ouverte, les 26-27 juillet 2010, par le Premier ministre Soro Guillaume en présence des partenaires et acteurs du monde agricole. Ce programme constitue un instrument clé de la relance de l’économie agricole et du développement de la Côte d’Ivoire. (Lire plus...)

Point de la situation : Sécurité alimentaire
Coupures de presse :
pacte_pnia
PNIA :
  • Discours intégrale des Partenaires Techniques et Financiers (PTF) Par Mme Koyara
  • "La Cote d'Ivoire peut se donner de grandes ambitions en matière de réduction de la pauvreté et de croissance économique" Marie-Noelle Koyara
  • « l’objectif de ce programme est de contribuer d’une part à atteindre le premier objectif du millénaire pour le développement et d’autre part à stimuler la croissance agricole nationale. Le PNIA vise à accroitre la production, à assurer la sécurité et à créer des emplois. Cependant, il est évident que sans ressource suffisante le PNIA pourrait demeurer lettre morte ». M. Coulibaly Mamadou Sangafowa, Ministre de l'Agriculture
Insert Title:
  • Insert links