Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire

countryName

Atelier

Côte d’Ivoire/Libéria : un plan transfrontalier pour renforcer la sécurité alimentaire

Le Représentant résident de l'Organisation des Nations-Unies pour l'alimentation et l' agriculture (FAO) en Côte d'Ivoire, Luc Génot, a fait état vendredi à Abidjan de l'initiative d'un plan transfrontalier pour renforcer la sécurité alimentaire et la cohésion sociale entre le Libéria et la Côte d'Ivoire.

M. Génot qui intervenait lors d'un entretien avec des médias a indiqué que le programme vise à renforcer la résilience, la protection communautaire et les capacités de prévention des conflits dans la région transfrontalière des deux pays. 

"Ce projet qui est exécuté par un consortium composé de plusieurs organisme devra permettre de consolider de manière dynamique un environnement de paix, de solidarité et de cohésion sociale", a-t-il noté. 

"La FAO s'occupe du volet sécurité alimentaire. Il est ici question de certaines actions telles que des champs-écoles, des aménagements de bas-fonds rizicoles", a-t-il précisé. 

De l'avis de celui-ci, il y a lieu de s'orienter vers une approche de développement durable en associant aussi les autorités locales et traditionnelles compte tenu de l'envergure du projet. 

La phase pilote du programme a été financée par l'Union Européenne à hauteur de 3 millions d'euros soit 1.9 milliards de FCFA, pour sa mise en oeuvre dans 30 villages dont 15 dans chacun des pays. 

La région frontalière entre la Côte d'Ivoire et le Liberia a été fragilisée par les longues crises qu'ont connues ces pays. 

La mise en place d'un programme transfrontalier devrait ainsi contribuer à apporter un appui à ces pays sur plusieurs plans notamment la sécurité alimentaire, la cohésion sociale, l'accès à la terre qui constitue le principal facteur de production. 

Selon une enquête du ministère ivoirien de l'Agriculture, en dépit de tous les efforts il existe toujours des couches de populations très vulnérables et des poches de pauvreté très résistantes dans l'ouest du pays fragilisé par les crises. 

Lors d'une rencontre, le représentant technique du ministère ivoirien de l'Agriculture N'Golo Diarrassouba avait estimé que beaucoup d'efforts restait à faire pour créer un environnement de paix et de sécurité foncière "afin de faire de l'ouest de la Côte d'Ivoire un havre de paix et une région économique forte".

JOURNEE MONDIALE DE L'ALIMENTATION

Bouaflé abrite la 33ème édition des JMA 2013

Bouaflé, 18 Octobre 2013 : La 33ème édition de la Journée Mondiale de l’Alimentation  a eu lieu les 18 et 19 Octobre 2013 à Bouaflé sous le haut parrainage de Monsieur Charles Koffi DIBY, Ministre d’Etat Ministre des Affaires Etrangères de la République de Côte d’Ivoire, et par ailleurs fils de la région. A l’instar de la Marahoué, la ville de Bouaflé constitue un véritable grenier pour le pays, raison pour laquelle elle a été choisie pour abriter cette importante manifestation.[...]

 

Réunion pour l’adoption du Plan de convergence

Abidjan du 09-12 Septembre 2013 : Le Plan de Convergence issu du processus du Dialogue sur les forêts constitue le cadre de référence fédérateur sur la base duquel les Etats membres conviennent d’engager leurs actions nationales et sous-régionales en vue de parvenir à la gestion et l’utilisation durables et à la valorisation des écosystèmes forestiers dans la sous-région. Il a été réalisé à travers un processus participatif et itératif qui a permis l’implication de l’ensemble des acteurs de la sous région. [...]

La FAO offre des motos à certains de ses partenaires

Man – L’antenne régionale de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) a offert lundi des motos à cinq de ses partenaires terrains dans le district des Montagnes dont l’ANADER et l’ONG IDE-Afrique.

Cette donation s’inscrit dans le cadre de l’exécution d’un projet d’assistance globale aux déplacés de guerre qui sont finalement retournés sur leurs terres, dénommé ‘’Amélioration des moyens d’existence des ménages affectés par la crise postélectorale en Côte d’Ivoire’’.

« Il s’agit pour nous d’améliorer les conditions de travail par la remise de matériels roulants qui permettront à nos partenaires de se rendre régulièrement auprès des populations pour leur apporter conseils et formations pour la relance agricole et la restauration des moyens d’existence affectés par la crise postélectorale », a expliqué le chef d’antenne de la FAO à Man, Yéo Seydou.

Depuis le démarrage de ce projet, 21.500 ménages ont été appuyés, leur permettant de produire 4.000 tonnes de riz paddy et 9.000 tonnes de grains de maïs. Cette production offre aux bénéficiaires une sécurité alimentaire pendant au moins six mois, a-t-on appris auprès de la FAO.

« Au niveau de la restauration des moyens d’existence, près de 120 hectares de bas-fonds ont été aménagés, deux kilomètres de pistes et de pont de desserte agricole ont été réhabilités. Des activités génératrices de revenus ont permis aux ménages bénéficiaires de diversifier leurs sources de revenus et de satisfaire des besoins primaires comme la scolarisation des enfants et les frais de santé », a ajouté M. Yéo.

Le sous-préfet de Man, Kroko Bony qui présidait la cérémonie de remise a souhaité que la FAO étende son action à l’ensemble du territoire national. Il a par la suite invité les bénéficiaires à faire bon usage des motos, avant d’insister sur le besoin pour les populations ivoiriennes d’éviter ‘’le perpétuel recommencement’’ qui consiste à toujours recevoir les mêmes aides.


CEREMONIE DE DECORATION, DE REMISE DE DON DE MATERIELS ROULANT ET DE PRESENTATION DE VOEUX AU MINISTRE DE L'AGRICULTURE

Le vendredi 8 Mars 2013, Journée Internationale de la Femme, une cérémonie officielle de présentation des vœux au Ministre de l’Agriculture, Monsieur Mamadou Sangafowa COULIBALY a eu lieu. Elle a été ponctuée par la remise de matériel roulant à la Sous-direction des Semences dans le cadre du Programme de Productivité Agricole en Afrique de l'Ouest (PPAAO/WAAPP) ainsi que par la décoration de Madame Marie- Noëlle KOYARA, Représentante de la FAO en Côte d’Ivoire qui a été élevée au rang de Chevalier de l’Ordre du Mérite Agricole Ivoirien.


Atelier sous-régional pour la revitalisation des réseaux de femmes et des flux commerciaux dans le secteur du vivrier: le Ministre Ouloto ouvre les travaux de restitution

Sous la Présidence et la présence effective du Ministre Anne Désirée OULOTO, un important atelier de restitution des résultats de l’étude pour la revitalisation du réseaux des femmes du Burkina Faso, du Mali, du Ghana et de la Côte d’Ivoire, a été ouvert lundi 28 janvier 2013 matin, à la salle des Banquets du Ministère de Affaires Etrangères au Plateau.

L’objectif de cette étude financée par la FAO et réalisée en 2012, est d’améliorer les flux commerciaux dans le secteur du vivrier, et ainsi d’assurer le développement économique des femmes dans ces pays.

L’atelier de restitution a réuni les délégations des pays cités plus hauts et l’ensemble des organisations et structures intéressées par l’autonomisation de la femme dans non pays.
La cérémonie d’ouverture a été marquée par l’allocution du Ministre Anne OULOTO puis par une présentation des objectifs, de la méthodologie et des résultats attendus de l’atelier, par le Comité d’Organisation.

Il faut retenir pour cette première journée que deux communications ont été présentées, la première par la consultante Mme GOULIVAS, sur les principaux résultats de l’étude, les leçons apprises, les stratégies et mécanismes d’intervention et les recommandations. La seconde, relative à un cas pratique s’est intéressée à la stratégie d’intervention mise en œuvre par une structure d’encadrement en Côte d’Ivoire.
Les échanges autour de ces deux communications ont montré l’intérêt profond de la thématique, tant du côté des ivoiriens que des délégations étrangères présentes à l’atelier. Demain 29 Janvier 2013, sont prévus les travaux en atelier qui adopteront les résolutions de l’étude, marquant ainsi l’orientation souhaitée de la politique de revitalisation des flux commerciaux entre ces quatre pays frères.


Coulibaly Sangafowa signe avec la FAO un accord d’assistance préparatoire agricole

Abidjan 11 Janvier 2013 : Ce vendredi, il y a eu la cérémonie de signature conjointe du document du projet d’Assistance préparatoire au Recensement des Exploitants et des Exploitations  Agricoles (REEA). Ce projet a été initié suite à une requête du gouvernement de Côte d’Ivoire, adressée à la FAO, afin de l’assister dans la préparation de son 3e recensement national de l’agriculture. C’est ainsi qu’un premier projet du programme de coopération technique a été approuvé pour la réalisation d’une étude de faisabilité et la préparation d’un dossier technique relatif à la préparation et la réalisation du 3e RNA comme base d’un système rénové de statistiques agricoles. C’est dans ce cadre qu’une mission de formulation de la FAO a été réalisée en juillet 2012 en Côte d’Ivoire.

L’objectif principal du présent projet est d’apporter un appui technique au Gouvernement pour mener à bien les travaux préparatoires du “Recensement des Exploitants et des Exploitations Agricoles (REEA)” notamment :

  • Elaborer la méthodologie et les documents techniques du recensement sur la base du contenu du Programme mondial du recensement de l’agriculture 2010 recommandé par la FAO ;
  • Elaborer la méthodologie et les programmes de traitement informatique;
  • Appuyer le traitement informatique, l’analyse et la publication des résultats des modules de base et des données communautaires;
  • Finaliser le document du projet principal du Recensement des Exploitants et des Exploitations Agricoles.

 


ATELIER DE RESTITUTION

Etude pour la revitalisation des Réseaux de femmes du Burkina Faso, de la cote d’ivoire, du Ghana et du mali en vue d’une amélioration des flux commerciaux pour les produits agricoles.

Abidjan, FAO 29.11.2012 : Il s'est tenu ce jour un atelier de restitution des résultats de l'étude pour la revitalisation des réseaux de femmes du Burkina Faso, de la Côte d'Ivoire, du Ghana et du Mali. Cet atelier initié par la FAO vise à contribuer au développement durable et à la solidarité dans la sous-région en vue d'un accroissement effectif du niveau de nutrition et de la productivité agricole. De plus, il a été question de l'amélioration de la qualité de vie des populations rurales, notamment les femmes dont le pouvoir d’achat ne fait que s’amenuiser. Différentes structures étaient présentes, notamment le Ministère de l’Économie et des Finances, le Ministère de la Famille, de la Femme et de l'Enfant, des ONG et structures faitières du monde agricole. Madame le Représentant de la FAO en Côte d'Ivoire, Marie-Noëlle KOYARA, a fait l'adresse aux participants en leur donnant les orientations prenant en compte l'analyse des besoins réels des femmes dans le secteur vivrier, puis en terme de recommandations et observations, il est plus question pour Madame le Représentant de mettre l'accent sur les forces et faiblesses sur cette question par pays, du renforcement des capacités dans le secteur vivrier, encourager le développement des groupement et coopératives, et il sera envisageable d'organiser un atelier sous régional suite à la réception du rapport et du plan d'action de l'atelier.

 

AUDIENDES

RENFORCEMENT DE LA COLLABORATION FAO- AMBSSADE DE BELGIQUE EN COTE D’IVOIRE

audience par SEM. HUYGHEBAERT Peter, Ambassadeur du Royaume de Belgique en Côte d’Ivoire.

Vendredi 07 Décembre 2012, Madame KOYARA, Représentante de la FAO en Côte d’Ivoire a été reçue en audience par SEM. HUYGHEBAERT Peter, Ambassadeur du Royaume de Belgique en Côte d’Ivoire.

Cette visite de courtoisie  avait pour but d’une part, d’informer le nouvel Ambassadeur de la forte implication de la Belgique dans le RADHORT( Réseau Africain pour le Développement de l’Horticulture) , et de l’autre, de savoir dans quelle mesure le Royaume pouvait continuer à appuyer financièrement le Réseau.

Compte tenu du fait que les projets de maraîchéculture pour les femmes en zone périurbaine financés par le RADHORT avaient donné de bons résultats et permis l’élaboration d’un plan d’action pour le développement de la maraîchéculture, Madame la Représentante a souligné la nécessité d’officialiser le RADHORT à travers le Ministère de l’Agriculture et de le rendre opérationnel.

Enfin, elle a conclut son propos en soulignant l’importance de faire le lien entre les objectifs du G8 et el RADHORT

COLLABORATION ENTRE LA FAO ET LE CNF/OIF

AUDIENCE M. ZORO BI DU CNF ACCORDEE PAR LA FAO

04 Décembre 2012 : Monsieur ZORO BI, Représentant du CNF , a été reçu en audience par Madame la Représentante de la FAO en Côte d’Ivoire, Marie-Noëlle KOYARA. Cette rencontre avait pour but de définir un cadre de collaboration entre la FAO et le CNF, Commission Nationale de la Francophonie qu’il dirige,  et l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF).

Monsieur ZORO BI a noté présenté les quatre (4) missions principales de l’OIF que sont:

  1. Promouvoir la langue française et la diversité culturelle et linguistique 
  2. Promouvoir la paix, la démocratie et les droits de l’Homme 
  3. Appuyer l’éducation, la formation, l’enseignement supérieur et la recherche 
  4. Développer la coopération au service du développement durable

La CNF est en partenariat avec de nombreux Ministères techniques dont le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable, avec lequel il œuvre pour la création de projets sur l’économie verte. Un autre partenariat avec le Ministère des Mines et de l’ Energie vise aux économies d’énergie. Il faut souligner que le CNF accorde de plus en plus d’importance aux questions liées à l’environnement, au développement durable, et à la réduction de la pauvreté dans les pays en voie de développement.  Il gère également la candidature de la Côte d’Ivoire aux Jeux de la Francophonie.

Selon M. ZORO, la plus-value de l’OIF réside dans une approche transversale et dans une expertise francophone. Il a fait mention d’un programme de renforcement des capacités des femmes dans le domaine du vivrier dont le volet formation sera pris en charge par l’Ambassade de France en Côte d’Ivoire.

Madame KOYARA a souligné le fait que ce domaine préoccupe aussi la FAO, d’où l’accord de partenariat signé entre la FAO, l’UVICOCI (Union des Villes et Communes de Côte d’Ivoire)  et l’ADDCI (Associations des Districts de Côte d’Ivoire) .

 

M. ZORO BI a souligné que la CNF peut s’engager dans des actions avec la FAO et impliquer si nécessaire l’OIF pour des actions stratégiques à un plus haut niveau.

 

 

‘’Penser mondialement, agir localement’’ Cérémonie de signature de convention ADDCI-UVICOCI-FAO

de g. à d. M. François Amichia, Président UVICOCi et M. Jean-Claude Kouassi, Président de ADDCI

 

Abidjan, 13.11.2012 : Ce mardi 13 Novembre 2012, il s'est tenue la cérémonie de signature de convention entre les faitières des collectivités; ADDCI,  l'UVICOCI et la présence du Ministère de l'Intérieur marquée par la présence du Directeur de Cabinet Bamba Cheick Daniel. il convient de rappeler que l’objet de la cérémonie de signature de ce jour est le fruit d’un processus de réflexion et de travail, modèle de coopération décentralisée avec les communautés et leurs administrations dans le cadre de la sécurité alimentaire et nutritionnelle d’une part et du développement rural local.[Lire plus...]

 

Le Premier Ministre Ahoussou Jeannot accorde une audience à Mme KOYARA Marie Noëlle representante de la FAO

01.10.2012. Abidjan : Au cours de cette audience, la question de la sécurité alimentaire en Côte d’Ivoire était au cœur des échanges. Prenant congé du Chef du gouvernement, Mme Koyara a déclaré à la presse qu’elle était venue à la primature pour une visite de courtoisie au nom du Directeur Général de la FAO. Cette visite était opportune pour  présenter à Jeannot Kouadio-Ahoussou le point de la situation au niveau mondial sur l’agriculture et la sécurité alimentaire et aborder également avec lui le dossier de l’Agence nationale de la sécurité sanitaire des aliments initié par la primature.

« Nous avons fait le point avec Monsieur le Premier Ministre pour voir l’importance de ce dossier et comment éventuellement le conduire à bon port. », a-t-elle rassuré.



Mise en oeuvre du PNIA: 2040, 50 milliards de Fcfa mobilisés lors de la table ronde

Le gouvernement ivoirien a mobilisé 2040,50 milliards de Fcfa au terme de deux jours de discussions, dans le cadre d’une table-ronde organisée, mercredi et jeudi, avec les bailleurs de fonds pour le financement de son programme national d’investissement agricole (PNIA), estimé à 2002,8 milliards de Fcfa.

Le montant mobilisé est constitué d’investissements acquis et en cours d’exécution d’un montant de 159,475 milliards de Fcfa dont 94,3 milliards de la part de l’Etat et 65,1 milliards de la part des partenaires technique financiers. [Lire la suite]



Abidjan, 29 Août 2012 - Petit Déjeuner d’Echanges sur l’Initiative G8 pour la Sécurité Alimentaire et la Nutrition et sur le Programme National d’Investissement agricole (PNIA)

En prélude à la table ronde conjointe sur le G8 et du PNIA qui aura lieu du 12 au 13 Septembre 2012 à Abidjan, un petit déjeuner a eu lieu le 29Août 2012 à l’Hôtel Pullman sis à Abidjan, Plateau. Les différents ministères techniques impliqués dans cette initiative pour la sécurité alimentaire et la nutrition étaient présents au côté de la FAO, de l’Union Européenne et autres PTF, du secteur privé et de la presse locale et internationale. Il s’agissait de sensibiliser les acteurs du secteur privé afin de contribuer financièrement au PNIA afin de relancer l’agriculture ivoirienne.



Inauguration du pont construit par le Fonds d’Entretien Routier et Remise de kits agricoles aux bénéficiaires du projet TFD

Grand Lahou, 14 juillet 2012 : L’équipe de la FAO-CI conduite par le Représentant s’est rendue le samedi 14 Juillet 2012 à Grand-Lahou pour l’inauguration du pont construit par le Fonds d’Entretien Routier (FER) en présence de la délégation de la FAO CI, de la délégation du Maire de Grand-Lahou et d’un représentant des bénéficiaires.

En effet, il s’agissait d’un pont en bois délabré qui relie une zone productrice de vivriers à la voie nationale et à la ville. Ce pont était devenu totalement impraticable par les véhicules. Le Représentant pour désenclaver la zone a sollicité l’appui du FER pour la construction d’un nouveau pont.

Avec la construction de ce pont, ce sont plus 2500 familles paysannes qui écoulent leurs productions sur les marchés et qui en tirent des revenus.

  • La remise de kits d’élevage et agricoles aux bénéficiaires du projet TFD. Ces kits sont constitués de lampes, matchettes, arrosoirs etc…
  • visite des fermes d’élevage d’ovins et de volailles, produits du projet TFD. Il a été constaté une réelle volonté des femmes bénéficiaires de bien conduire le projet pour des résultats positifs (production en quantité de volaille et d’ovins et obtenir des revenus conséquents).

Sécurité alimentaire

Sécurité alimentaire et mise en oeuvre du PNIA

Abidjan le 20 Juillet 2012, Le Ministre de l’Agriculture, COULIBALY Sangafowa a initié une rencontre avec les PTF afin d’inciter le secteur privé à contribuer à la collecte des 2000 milliards de francs CFA nécessaires à la mise en œuvre du PNIA (Programme National d’Investissement Agricole), partie intégrante de la Nouvelle Initiative du G8 pour la sécurité alimentaire et la nutrition. Les PTF et Ministères conviés étaient les suivants : La FAO, le Ministère des ressources animales et halieutiques, le Ministère des Eaux et forêts, le Ministère de l’Environnement et du développement durable, Le ministère de la santé et de la lutte contre le sida, l’Union Européenne, l’Ambassade du Japon, et enfin, l’ambassade des Etats-Unis.

ATELIER

Rencontre : LA FAO, LE PAM ET L’UNICEF AU CHEVET DU GRAND NORD

Une double menace pèse sur le nord du pays. Il s’agit d’un risque élevé de malnutrition chronique et de manque de nourriture, ont annoncé la Fao, le Pam et l’Unicef, des agences du système des Nations Unies impliquées dans la sécurité alimentaire et nutritionnelle. C’était lors de la conférence que les responsables de ces organisations ont co-animée avec le directeur général des productions et de la sécurité alimentaire du ministère de l’Agriculture, Soumaïla Bredoumy, au sortir de la réunion qui s’est tenue ce mardi à l’hôtel Tiama. [Lire plus...]


FORMATIONS

Atelier de priorisation du cadre de programmation pays 2012-2015 de la FAO en Côte d’Ivoire.

Abidjan - 10 mai 2012 : L’objectif général de cet atelier est d’initier le processus de formulation du CPP 2012-2015 et d’échanger avec les parties prenantes du secteur de l’agriculture, du développement rural et de la sécurité Alimentaire et nutritionnelle sur les domaines prioritaires sur lesquels la FAO concentrera son assistance à la Côte d’Ivoire en tenant compte des priorités du Gouvernement et des actions menées par d’autres partenaires au développement au regard de son mandat.

Atelier de préparation de l’évaluation par les bénéficiaires

Dr Fadiga - Coordonnateur du Projet FAO PAIMSC - BAD

Bouaké - 3 au 5 Mai 2012 : Dans le cadre de la préparation de l’Evaluation par les bénéficiaires du Projet d’Appui Institutionnel Multisectoriel à la Sortie de Crise (PAIMSC) – volet développement rural, un atelier s’est tenu au RAN HOTEL à BOUAKE du 3 au 5 Mai 2012. L’objectif de l’atelier de préparation de l’EBR est d’assurer suivant une démarche participative l’appropriation de l’approche méthodologique de l’étude par les différents participants et de favoriser la qualité dans sa mise en œuvre, l’analyse des informations et le reportage sur les résultats du projet. [Lire la suite...]

Cadre Intégré de Classification de Sécurité alimentaire : Formation à l’introduction de la version 2.0 et Septième cycle d’analyse IPC

Abidjan, du 18 au 27 avril 2012 : En collaboration avec la FAO et l’Unité de Soutien Global (HSU) au Cadre Intégré de Classification de la Sécurité Alimentaire (IPC), le Ministère de l’Agriculture a organisé à Abidjan, du 18 au 27 avril 2012, deux ateliers de formation et d’analyse sur l’IPC, qui ont enregistré une vingtaine de participants.

L’IPC est un outil novateur au service de l’analyse de la sécurité alimentaire et de la prise de décision. Initié en Côte d’Ivoire par la FAO et ses partenaires en 2007, c’est une approche technique visant à fournir aux décideurs une information pertinente, fiable et accessible sur la situation de la sécurité alimentaire en mettant l’accent sur la nature et le niveau de gravité de l’insécurité alimentaire. [Lire la suite]



Renforcement de capacités des prestataires de sante et des techniciens en agriculture a l’éducation nutritionnelle et aux techniques agricoles

Du 19 - 22 Mars 2012 à Zouan-Hounien, s'est tenu des sessions de formation sur la nutrition. Le profil nutritionnel en Côte d’Ivoire est marqué par le double fardeau de la malnutrition à savoir la sous nutrition (les malnutritions chronique, aigue, insuffisance pondérale et les carences en micronutriments) et la surnutrition (surpoids/obésité et autres surcharges métaboliques). La malnutrition dans son ensemble contribue de manière directe ou indirecte à la forte mortalité infantile, infanto juvénile et maternelle.[Lire la suite]

Animation thème 2 par l’éducatrice nutritionnelle CNS de Zouhan-hounien

Cluster Sécurité Alimentaire

Message du Cluster Sécurité Alimentaire dans le cadre de l’appui à la campagne agricole 2012 à l’Ouest

Dans le cadre de la réponse humanitaire pour la relance agricole en Côte d’Ivoire après la crise postélectorale, les intervenants membres du cluster « Sécurité Alimentaire » ont bénéficié de financement de la part entre autres, de l’Union Européenne/ECHO, du Bureau des Etats Unis pour l'Assistance en cas de Catastrophe à l'Etranger (USAID/OFDA) et du Fond Central des Interventions d’Urgence des Nations Unies (CERF), Agence Canadienne de Développement International (ACDI) pour appuyer les ménages encore vulnérables pour la saison agricole 2012 dans différentes régions des districts de l’Ouest du pays. [Lire la suite...]

VISITE DU DIRECTEUR GENERAL DE LA FAO EN CÔTE D'IVOIRE

Remise de médailles au Ministre de l'Agriculture et au Ministre des Ressources Animales

JOURNEE MONDIALE D'ALIMENTATION 2011 A KATIOLA

La célébration de la Journée Mondiale de l’Alimentation 2011 s’est déroulée à Katiola. Elle a débuté par la table ronde qui a eu lieu le 15 octobre 2011suivie dans la soirée d’une veillée aux chandelles. La cérémonie officielle a eu lieu le 16 octobre. Toutes ces manifestations ont enregistré la participation des autorités nationales et locales, d’organisations de producteurs et de commerçants de produits vivriers, d’ONG, de représentants de structures gouvernementales et privées ainsi que de bailleurs et d ‘autres acteurs. A cette occasion, les ministres de l’agriculture et des ressources animales et halieutiques ont réaffirmé leur engagement à la mise en œuvre du Programme National d’Investissement Agricole (PNIA).

Vivez les moments forts de la JMA 2012 à katiola

La FAO distribue semences et outils à des milliers de familles rurales

ACTIVITES : ATELIERS

24-25 Novembre 2012 - ATELIER NATIONAL POUR LA PRISE EN COMPTE EFFECTIVE DU GENRE DANS LE PNIA DE COTE D’IVOIRE

Les 24-25 novembre 2011, s'est tenu l’atelier  NATIONAL POUR LA PRISE EN COMPTE EFFECTIVE DU GENRE DANS LE PNIA DE COTE D’IVOIRE. Cet atelier avait pour objectif de partager les leçons et les expériences acquises au cours de l’atelier de Lomé et les  principales recommandations, de discuter de leur mise en application et de renforcer les capacités des points focaux genre dans les institutions et ministères concernées par le PNIA sur l’utilisation effective des outils pour l’intégration et l’analyse du genre dans le Programme National d’Investissements Agricoles. [Lire la suite...]



Réunion de Coordination du Réseau Africain du Développement de l’Horticulture (RADHORT) 24-25 novembre 2011

24 au 25 novembre 2011 : Lors de l’Atelier de Relance du Réseau Africain du Développement de l’Horticulture (RADHORT) qui s’est tenu à Ouagadougou du 28 au 30 juin 2010, la Côte d’Ivoire fut choisie à l’unanimité par tous les Représentants des pays membres pour accueillir la réunion de coordination du RADHORT en 2011. Après consultation des pays membres du réseau, les dates du 24 au 25 novembre 2011 ont été retenues pour la tenue de cette réunion de coordination dont les principaux objectifs sont: [Lire la suite...]

La FAO en Cote d'Ivoire
CADRE DE PROGRAMMATION PAYS - 2012-2015

Suivez nous sur... 

Facebook
La FAO et les OMD:
  • Allez à...
Provided by reliefweb.int
on 02/04/2014
PETITION CONTRE LA FAIM :
  • Sifflez par le clic sur l'image !
1billionhungry
1billionhungry

(please enter your content here)

Vision interne FAO Côte d'Ivoire
NMTPF Hortivar

Voir le rapport

Nous contacter:
  • Adresse FAO Côte d'Ivoire

Adresse et Contact

01 B.P. 3894 Abidjan 01 Représentation de la FAO

Villa - Duplex Rue J75 - Lot 1428 - Ilôt 145 - Cocody - II Plateaux - Les Vallons Abidjan

Tél. : +225 22 40 59 20

Fax : +225 22 41 14 32

e-mail : FAO-CI@fao.org

 

Facebook FAO Cote d'Ivoire